Festival Métis / Festival de Saint Denis | Ensemble Nouvelles Portées

Festival Métis / Festival de Saint Denis

Informations détaillées

Vendredi 15 mai 2020 – Gymnase Jesse Owens de Villetaneuse (93)

Concert lors du Festival Métis. Réservations ici
Programme : autour de la pièce "20th Meridian"

L'Ensemble Nouvelles Portées s'associe au trio Chesaba, composé du violoncelliste Abel Selaocoe, du percussionniste Sidiki Dembele et du bassiste Alan Keary pour réaliser la création française du concerto 20th Meridian du compositeur Barak Schmool. Cette pièce conte, au fur et à mesure de ses sept mouvements un voyage le long du méridien 20 du nord au sud du continent africain. Chaque traversée de pays donne l'occasion d'exprimer des thèmes, rythmes et influences issues de musiques traditionnelles jouées habituellement par des instruments à cordes, tels que l'oud, le riti, le xalam ou bien encore le logombe.


Note d'intention :

20th Meridian pour violoncelle, percussions et orchestra de chambre est une pièce en constante évolution. Abel Selaocoe, violoncelliste sud-africain, et Barak Schmool, compositeur ont prévu une pièce articulée en huit mouvements qui mettent en musique un voyage à travers le continent africain, du nord au sud. Démarrant à Benghazi en Libye et suivant un tracé imaginaire sur le 20e méridien, le voyage se termine dans un grand final cérémoniel au Cap en Afrique du Sud. Cette pièce est véritablement un concerto africain (vu à travers l’expressivité du violoncelle), qui est inspiré par, rend hommage à, et intègre des techniques instrumentales, structures et rythmes traditionnels tirés de la richesse collective des instruments à cordes natifs de l’ensemble du continent.
Les influences comprennent, sans limitation :
- les instruments à cordes tels le riti de Sénégamibie, le gonje du Ghana et l’endigidi d’Ouganda
- les luths comme l’oud, le xalam et le guemberi
- les harpes tels le kora et ngoni du Mali, le kundi de Centrafrique, le bolon de Guinée
- les cithares comme l’inanga du Rwanda, le mvet du Cameroun et le valiha de Madagascar
- les archets : chitende de Mozambique, uhadi d’Afrique du Sud et l’obubra du Nigeria
- les pluriacs : longombe du Congo et zhombe de Botswana.

La musique de 20th Meridian nous amène depuis le premier appel du muezzin vu depuis le paysage d’une ville méditerranéenne, à travers le blues du désert du Sahara, les polyphonies pygmées entendues dans les forêts tropicales, les cérémonies de guérisons des Bira du Zimbabwe, jusqu’aux trépidantes églises du pays natal d’Abel, l’Afrique du Sud. Avec une durée de 25 minutes environ, la pièce relie les différentes cultures africaines à la tradition musicale occidentale, dans une nouvelle perspective, directe et personnelle. Avec toujours un pied dans chaque hémisphère, Abel sera idéalement à la fois chanteur et instrumentiste, aux côtés de Sidiki Dembele, un percussionniste émérite ivoirien et sûrement l’un des accompagnateurs les plus à même de relever ce défi.

Ce concerto verra sa création américaine se passer avec le Cape Cod Orchestra en janvier 2020 et plus tard au festival Lockenhaus de Nicolas Alstaedt en Autriche.

 

 15 mai 2020

Villetaneuse